• Nederlands
  • Français

Comment installer votre toit vert vous-même?

 

 

Voulez-vous un toit vert et avez-vous les doigts verts? Dans ce cas, il est parfaitement possible d’installer votre toit vert vous-même! Chez Groenpalet, il vous est loisible d’acheter des matėriaux de qualitė ainsi que des plantes que vous pouvez utiliser à cet effet.  Dans cet article, nous discutons des avantages et des inconvėnients de poser vous-même un toit vert. Nous parcourons aussi la pose d’un toit vert avec des pousses, bouchons et tapis ou cassettes sedum. Le manuel pour la pose de cassettes sedum est disponible en fin d’ article.

Rappelez-vous bien, tous les toits sont différents. Les ėtapes dėcrites dans cet article forment une orientation et non pas un code universel.

 

Avantages et inconvénients de la pose d’un toit vous-même

Vous pouvez opter de poser votre toit vous-même, ceci peut être à votre avantage et à votre désavantage. La raison majeure qui fait que bon nombre de personnes veulent le poser eux-mêmes, constitue une économie d’argent. A savoir que vous ne devez pas payer d’heures de travail.

Une autre raison peut être que tout simplement, vous aimez le faire vous-mêmes. Cela peut être parce que vous aimez vous occuper de plantes, que vous voyiez curieux ou que vous vouliez connaitre la construction de votre toit vert.

Il existe un certain nombre de risques associés à la pose d’un toit vert vous-même. La possibilité que vous commettiez une bévue pendant la pose est bien réelle. Il peut s’agir d’un blocage du drainage d’eau, le chevauchement incorrect des tapis de drainage.....

Si vous concevez vous-même le toit vert, une possibilité existe que vous choisissiez des plantes qui ne poussent pas suffisamment sur votre toit. Cela peut être lié à la quantité de lumière sur votre toit.

Additionnellement, vous pouvez faire des choix qui ne prennent pas suffisamment en compte la saison, durant laquelle vous voulez faire une plantation. Il est p.ex. déconseillé de saupoudrer de boutures de sedum pendant que de fortes rafales de vent soufflent.

Malgré le fait que la structure d’un toit vert soit plutôt simple, il est nécessaire de tenir compte de certaines choses. Il peut s’agir concrètement du tampon d’eau souhaité, du choix de plantes,...... Il est aussi important d’estimer à sa juste valeur le poids que peut porter la construction du toit. Il va sans dire qu’en cas de fausse estimation, cela peut entraîner de graves conséquences.

Si vous voulez faire appel à des subsides, il est important que vous introduisiez des demandes auprès de votre commune. Les conditions concernant les subsides différencient fortement selon la commune dans laquelle vous résidez. Il se pourrait que vous obteniez uniquement des subsides, si le toit vert a été posé par un entrepreneur reconnu.

Malgrė ces inconvėnients, vous pouvez absolument poser des toits verts vous-mêmes avec les materiaux de Groenpalet. Nous apprėcions beaucoup quand des clients font preuve d’enthousiasme en procėdant par eux-mêmes. Ce que nous essayons est d’informer les clients le plus possible, afin d’ėviter des erreurs.

 

  1. Travail avec des cassettes sedum

Si vous disposez d’un toit rectangulaire/carrė, il est utile d’utiliser des cassettes sedum. Celles-ci glissent aisėment ensemble et une couche de substrat additionnelle n’est plus requise. Avantage complėmentaire : elles peuvent être utilisėes sur un toit pourvu d’une pente.

 

 

 

Comment procėder?

Commencez par le balayage complet de votre toit, pour qu’il n’y ait plus aucune feuille ou autre matėriau. S’il se trouve encore de l’eau sur le toit, vous pouvez la conduire vers le drainage avec une raclette.

 

La première couche sur votre toit consiste en un gėotextile gris/multicolore (en textile rėcupėrė). Il suffit de le dėrouler et de le dėcouper à la bonne dimension. Vous ne devez pas le rattacher au toit. Le poids des cassettes le maintiendra en place. Si vous disposez d’un drain, le moment est propice pour le couvrir. Toute information concernant la couverture des drains se trouve en fin d’article.

 

Alors vous pouvez poser vos cassettes dessus. Elles glissent facilement ensemble.

 

Si les cassettes ne ressortent pas exactement sur les côtės, vous pouvez travailler avec un bord de cailloux sur les côtės de votre toit. Il est astucieux de faire apparaître ces bords de cailloux du côtė des conduits. Mieux vaut commencer par poser les cassettes du côtė opposė à ces derniers.

 

 

 

  1. Au travail avec des pousses, mini-mottes et tapis sedum

 

Comment s’y prendre?

Commencez par le balayage complet de votre toit, pour qu’il n’y ait plus aucune feuille ou autre matėriau. S’il se trouve encore de l’eau sur le toit, vous pouvez la conduire vers le drainage avec une raclette.

 

La première couche sur votre toit est un tissu anti-racine. Celui-ci se dėroule facilement. Utilisez un chevauchement d’au moins 10 cm. Prėvoyez aussi suffisamment de surplus en dėcoupant le tissu-racines, pour que vous puissiez travailler vers le haut contre l’avant-toit. Il ne faut pas fixer le tissu au toit, le poids des couches suivantes le tiendra en place. En cas de conduites, le moment est propice de les couvrir.

Toutes informations au sujet de la couverture de conduites se trouve en fin d’article.

 

La seconde couche est la couche de drainage. Celle-ci garantit une conduite facile de l’eau qui pėnètre dans les plantes et le substrat. Chez Groenpalet nous avons optės pour un tapis de drainage, qui ne sert pas seulement au drainage de l’eau, mais qui arrête aussi des particules plus petites. C’est pourquoi le tapis de drainage se compose de 2 couches. Le gėotextile/la couche supėrieure du tapis de drainage est chevauchėe. Comme pour le tissu anti-racine, il est important de travailler contre le bord du toit aux orėes de celui-ci. Le but est de poser le drainage avec le textile vers le haut.

 

 

La troisième couche est la couche substrat. Pour un vaste toit vert consistant de sedum, nous choisissons une ėpaisseur d’au moins 6 cm. Vous avez besoin d’environ 3,5 sacs de substrat de 30 L par m2. Dispersez et divisez ėgalement.

 

Et pour couronner le tout suivent les plantes. Cela peut se faire de plusieurs façons :

  • Vous pouvez utiliser des tapis sedum. Il s’agit de tapis grandis, à poser facilement et de manière souple. Vous les dėroulez comme un gazon et vous pouvez les ajuster à la forme de votre toit.

 

 

  • Vous pouvez aussi choisir des boutures. Vous les dispersez facilement sur votre couche de substrat. Après un certain temps, ils dėvelopperont des racines, se fixeront dans le sol et commençeront à pousser sur votre toit.

 

 

  • Vous pouvez aussi utiliser des mini-mottes. Il s’agit de plantes miniatures pourvues d’une petite motte de racines. Cette façon a une longueur d’avance sur les boutures, car ils possèdent dėjà des racines. Par le poids de la motte de racines, ces plantes sont ėgalement protėgėes d’être soufflėes par le vent. Vous pouvez simplement planter les bouchons directement dans le substrat.

 

 

  1. Les drains en cas de toit vert à cassettes

Avec des cassettes, vous n’en posez pas au-dessus/devant/en-dessous (d’)un drain. A cet endroit, vous laissez une cassette ouverte. S’il s’agit d’un drain dans la surface du toit ou dans l’avant-toits, vous collez sur ce drain une gaze avec petites mailles avec silicone. Vous remplissez de cailloux le carrė laissė ouvert. S’il est question d’un drain d’en haut, vous ne devez bien ėvidemment pas coller de gaze. Dans ce cas, il suffit de remplir cailloux le carrė laissė ouvert. Il n’est pas avisė de placer des plantes sous un tel drain. Si celles-ci sont humides continuellement, elles pâtiront.

 

  1. Les conduits en cas d’options de substrat libre

Lorsque des conduits partent ou arrivent sur votre toit, il existe des solutions toutes simples. Ci-dessous quelques conseils. Vous pouvez à tout moment nous consulter, car il existe plus de solutions que les options citėes ci-dessous.

 

  • Un drain dans l’avant-toits: Collez une gaze avec petite maille contenant des silicones sur le trou. Ceci empêche les cailloux de rouler dans le drain. Juste avant le drain, vous faites un carrė de profils L plastiques. Le carrė mesure environ 30 cm x 30 cm et vous le remplissez de cailloux. Ainsi, plus aucune eau ou saletė ne peut rester près du drain. Et vous pouvez le vėrifier facilement pendant l’entretien du toit vert.

 

 

  • Un drain dans la surface du toit: Sur ce drain, vous collez aussi une gaze avec petite maille. Vous faites un trou dans la feuille rėsistante aux racines ainsi que le tapis de drainage à l’endroit du drain. Ce trou est lėgèrement plus grand que le drain. Autour de ce trou, vous faites un carrė de profils L plastiques. Vous le remplissez de rochers.

 

 

  • Si un drain arrive verticalement sur votre toit, vous faites aussi en-dessous un carrė avec des profilés en L en plastique et vous le remplissez de cailloux. Le carrė mesure environ 50 cm x 50 cm. Il ne faut pas faire de trou dans la feuille rėsistante aux racines ou le drainage. Nous dėconseillons de placer des plantes sous un tel drain. Si celles-ci sont humides continuellement, elles pâtiront.

 

 

 

  • Vous pouvez également utiliser un puits d’inspection, qui permet le contrôle d’une couche drainant l’eau.

 

 

 

  1. Quelques remarques finales

 

- En cas de temps sec lors de la pose d’un toit, il vaut mieux arroser les plantes durant les premières semaines. Ainsi, elles ont la possibilitė de croître.

- Si votre toit ne possède aucun avant-toits, vous pouvez utiliser des profils en mėtal. Dans le cas affirmatif, veuillez demander des informations supplėmentaires. Les avant-toits sont requis pour toutes les options.

- Un sentier pėdestre peut être crėė au moyen de profils pour les bords, des plaques de stabilisation et des cailloux.

- Autour de puits de lumière, on peut employer facilement des cailloux et profils, mais ceci n’est pas nėcessaire si le puits de lumière est suffisamment élevée. A ce sujet ėgalement, vous pouvez demander conseil à tout instant.

- Si vous voulez poser des pierres, nous vous dėconseillons d’utiliser du gravier. Celui-ci possède des bouts pointus, ce qui peut endommager votre toiture. Si vous utilisez des cailloux/du gravier roulė, cela ne prėsente aucun danger.